Contenu

Habemus paname !



Inauguration en grandes pompes de l’église Notre-Dame-des-Vertus restaurée ce dimanche 15 : Concert de l’Orchestre de chambre de Paris suivi d’un superbe son et lumière en l’occurrence.

Inauguration en grandes pompes de l’église Notre-Dame-des-Vertus restaurée ce dimanche 15 : Concert de l’Orchestre de chambre de Paris suivi d’un superbe son et lumière en l’occurrence.

Habemus paname ? Oui on a eu Paris à Aubervilliers, les deux cités de concert dans une partition très achevée avec Haendel, Bach, Wagner, Offenbach… tout cela pour l’inauguration de l’église Notre-Dame-des-Vertus, récemment restaurée comme l’on sait.
Ici, riens moins que l’Orchestre de chambre de Paris – l’ensemble se trouve en résidence chez nous jusqu’en 2014 – pour célébrer l’événement et donner un sompteux récital.

De fait, les albertivillariens ne s’y sont pas trompés, emplissant l’église et dégustant les flamboyances du magique sextuor de cuivres parisien : Jean-Michel Ricquebourg et Hervé Michelet aux trompettes, Daniel Catalanotti et Gilles Bertocchi aux cors, Philippe Defurne au trombone et Frédéric Marillier au tuba… une bénédiction, cependant que Mgr Pascal Delannoy, évêque du diocèse, le père Benoît Aubert – curé de l’église – et le maire Jacques Salvator se trouvaient aux anges !
« C’est que je ne savais pas que l’église avait été complètement détruite ! », chuchotait une charmante septuagénaire à sa voisine au sortir de ce florilège sonore.
Effectivement, cette histoire, et tant d’autres, ont défilé sur la façade de Notre-Dame-des-Vertus dans le tempo d’un superbe son et lumière (CICA vidéo) et sous les ébahissements de la foule, nombreuse encore.
Concordance des temps – c’était un dimanche de « Journées du patrimoine » – les habitants ont ainsi pu reprendre le fil de leur histoire l’espace d’une, belle, soirée.


Eric Guignet
Photos : Mickaël Barriera
Le 16 septembre 2013