Contenu

En route, à vélo !

D’ici trois à quatre mois, la rue
Charles Tillon fera de la place aux
bicyclettes. Le 14 octobre, des travaux
commencent pour aménager une
voie cyclable dans chaque sens, de la rue
Léopold Réchossiere à la rue Raspail, côté
Courneuve. Dans le même temps, les voies
de circulation pour les voitures passeront
de deux à une de chaque côté.

D’ici trois à quatre mois, la rue
Charles Tillon fera de la place aux
bicyclettes. Le 14 octobre, des travaux
commencent pour aménager une
voie cyclable dans chaque sens, de la rue
Léopold Réchossiere à la rue Raspail, côté
Courneuve. Dans le même temps, les voies
de circulation pour les voitures passeront
de deux à une de chaque côté.

« L’idée, à
terme, c’est qu’une voie cyclable relie la
mairie d’Aubervilliers et le parc départemental
de La Courneuve
, explique Jean-
François Monino, adjoint au maire à la Voirie
et aux Travaux. Avec ce nouveau tronçon,
plus des trois quarts de ce parcours seront
aménagés en cyclable. Une continuité se
dessine
 ».

200 km d’itinéraires pour les vélos

Fin 2011, Plaine Commune adoptait son
plan Vélo, schéma directeur qui identifie
200 km d’itinéraires à mettre en oeuvre pour
les deux-roues.
A la demande d’Aubervilliers,
elle s’est ensuite tournée vers le Conseil
général pour que soient entrepris des travaux
rue Charles Tillon (départementale
114).
Le projet a été travaillé conjointement
sur un plan technique, mais l’Agglo a mis la
main à la poche.
Faute de financement possible
du Département pour ce projet sur
son réseau évalué à 300 000 euros, c’est
l’Agglo qui finance les travaux pour moitié,
la Région subventionnant le reste.

Une fois achevé, le nouveau tronçon rejoindra
la liste des quelques pistes cyclables
à Aubervilliers, avenues Victor Hugo et du
Président Roosevelt, rue Danielle Canasova.
« On compte 2 % d’usagers du vélo
sur le territoire de Plaine Co, ce n’est pas énorme, juge Ana Domingo, chargée de
mission Vélo à Plaine Commune.
Ceci
dit, la tendance se développe avec, par
exemple, la création de l’association des
Vélos de la Brèche à Aubervilliers.
La demande
augmentera au fur et à mesure des
aménagements
 ».

Le trafic auto ne sera pas pénalisé

Concrètement, rue Charles Tillon, chaque
voie réservée aux voitures neutralisée sera
remplacée par une bande cyclable par marquage au sol le long du stationnement, qui
ne sera pas affecté.
Si, pendant les travaux,
des nuisances pour la circulation seront
occasionnées par les travaux sur le terreplein
central, la réduction des voies pour les
voitures ne devrait pas avoir non plus d’impact
à moyen terme.
« Notre étude de circulation,
avec comptage des véhicules, a
révélé que l’axe est actuellement surdimensionné,
relate Ana Domingo.
L’écoulement
du trafic automobile ne devrait être
pas pénalisé par l’aménagement
 ».

Naï Asmar
Le 3 octobre 2013