Contenu

En Commun, le journal de l’Agglo, change de formule et de mode diffusion

Double changement pour le bimestriel de Plaine Commune : il adopte un nouveau look et un nouveau dispositif de diffusion. Abonnez-vous, c’est gratuit !

Double changement pour le bimestriel de Plaine Commune : il adopte un nouveau look et un nouveau dispositif de diffusion.

Nouvelle forme

En Commun affiche un nouveau visage : une maquette plus belle, plus vive, plus claire. Et nouvelle organisation des contenus plus pédagogique sur les compétences de Plaine Commune et son rapport aux neuf villes qui la composent, visant aussi à donner plus la parole aux habitants, et aux acteurs de la communauté d’agglomération tout en reflétant les aspects nouveaux du territoire de la culture et de la création que Plaine Commune est un peu plus chaque jour. Avec une édition supplémentaire par an, le journal devient un véritable bimestriel.
Parmi les innovations du nouveau sommaire :
- un no comment en image,
- une revue des titres de la presse municipale des neuf villes,
- une double page d’infographie pour mieux comprendre l’agglo,
- les « mises En Commun », cycle de débat avec les lecteurs, initié par le journal à l’Atelier
- une carte blanche donnée à un artiste qui partagera sa vision sensible du territoire,

Nouveau mode de diffusion

Autre nouveauté : En commun cesse d’être distribué systématiquement dans les boites à lettres. Désormais, outre une distribution de la main à la main dans un certain nombre de lieux de passage du territoire, il sera envoyé gratuitement par la poste à toutes celles et tous ceux qui le souhaiteront. Une carte « T » est à leur disposition pour cela. Les intéressés peuvent également s’inscrire pour cet abonnement gratuit sur www.plainecommune.fr/encommun.
Ce nouveau mode de diffusion interviendra à partir de l’édition du 9 mars du journal. Mais s’abonner gratuitement peut se faire à tout moment.

Avec ces changements assez radicaux, Plaine Commune cherche un plus grand intérêt vis à vis du journal et une meilleure appropriation de celui-ci par les lecteurs. Plaine Commune cherche aussi, outre des lecteurs plus impliqués, à gagner de nouveaux lecteurs, notamment dans les couches les plus jeunes de la population. Au total, c’est un accroissement du lectorat réel, qui est attendu.