Contenu

Communiqué du Maire sur l’Usine de films amateurs

L’Usine de films amateurs de Michel Gondry : un projet innovant qui n’a
pas trouvé ses financements.

Jeudi 25 juin, le conseil municipal de la Ville d’Aubervilliers a adopté le compte
administratif 2013 et le budget supplémentaire 2014.
C’est à cette occasion qu’a été évoquée l’Usine de films amateurs de Michel Gondry pour constater qu’aucune somme n’avait été affectée ces dernières années par l’ancienne équipe municipale.

Au printemps 2011, des contacts avaient été noués entre la Ville d’Aubervilliers et la Région Ile-de-France autour de ce dossier. La Ville, par la voix du précédent Maire, avait annoncé à l’occasion du Festival de Cannes 2011 sa volonté d’accueillir cet quipement à l’automne 2012.

Le budget de l’opération d’investissement s’élève à 2,7M€, avec une absence d’engagement financier des partenaires publics mobilisés depuis 2 ans, à l’exception de la Région et de la Ville d’Aubervilliers.
Pour cette dernière, il n’est pas possible de porter, avec la Région, une telle enveloppe financière.
Il en va de même du budget de fonctionnement, nécessaire au déploiement dans de bonnes conditions du projet de Michel Gondry.

Le Maire Pascal Beaudet reprend un projet, dont il connaît la pertinence
culturelle et sociale, mais assume ses responsabilités au regard des équilibres budgétaires de la Ville et des impasses de financement d’une telle opération.
Il doit rencontrer Michel Gondry à la mi-juillet pour en discuter.
La ville d’Aubervilliers, qui s’est toujours efforcée de tenir un rang élevé en
matière de politique culturelle et d’accès de tous à la culture, reste cependant soucieuse de ses finances au moment où l’État s’apprête à baisser ses dotations.

Pascal Beaudet
Maire d’Aubervilliers
Conseiller Général
Vice-Président de Plaine Commune
Le 1er juillet 2014