Contenu

Aubervilliers se souvient...

A l’occasion de la Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’Etat français et d’hommage aux « Justes » de France, la Ville d’Aubervilliers se souvient pour tenir l’engagement pris à l’égard des futures générations, celui de ne jamais accepter la barbarie et de veiller au respect de la dignité humaine.

A l’occasion de la Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’Etat français et d’hommage aux « Justes » de France, la Ville d’Aubervilliers se souvient pour tenir l’engagement pris à l’égard des futures générations, celui de ne jamais accepter la barbarie et de veiller au respect de la dignité humaine.

Aubervilliers se souvient des 13 152 juifs, enfants, femmes et hommes raflés les 16 et 17 juillet 1942 par la Police française aux ordres des Allemands, parqués au vélodrome d’Hiver à Paris, à Drancy puis déportés à Auschwitz.

Cette journée du 19 juillet, c’est l’occasion d’honorer la mémoire de ceux qui furent pourchassés et exterminés non pas pour ce qu’ils avaient fait mais pour ce qu’ils étaient. C’est l’occasion de saluer l’engagement de ceux qui, à l’époque, refusant l’asservissement de leur pays, tentèrent de sauver des vies au risque de perdre la leur et celle de leurs proches.

La mémoire de la rafle du « Vel d’Hiv » associant ainsi victimes et héros révèle les ressorts de notre société humaine capable de combattre les crimes racistes et antisémites et de refuser les idéologies qui font de l’autre l’ennemi.

Ce 19 juillet, Aubervilliers a une pensée pour Henri Roser, citoyen d’Aubervilliers, décédé en 1981, pasteur, engagé tout au long de sa vie pour la paix, décoré de la médaille des Justes pour avoir protégé des enfants juifs pendant la guerre.

Aubervilliers se souvient de ses enfants déportés parce que juifs. Adler Herbert, 15 ans ; Casvan,Manfred, 15 ans ; Casvan Louisette, 5 ans ; Dresner Jacques, 15 ans ; Dzivra Blanche, 9 ans ; Dzivra Gerson, 14 ans ; Dzivra Zlata, 13 ans ; Grynsztein Hélène, 17 ans ; Kerszenfeld Rachel, 17 ans ; Kerszenfeld Sarah, 15 ans ; Kerszenfeld Henri, 13 ans ; Kerszenfeld Siegfried, 9 ans ; Kerszenfeld Charlotte, 7 ans ; Kohn Bruno, 16 ans ; Lerner Claude, 7 ans ; Majzner Madeleine, 14 ans ; Majzner Joseph, 13 ans ; Majzner Marina, 11 ans ; Majzner Robert, 10 ans ; Majzner René, 8 ans ; Majzner Jeannine, 7 ans ; Mano Béatrice, 6 ans, Orensztejn Rachel, 16 ans ; Rachow Sylvain, 10 ans ; Sokol Hélène, 5 ans ; Stchekatch Marcel, 6 ans.

Se rappeler aujourd’hui, comme cela s’est fait le 8 mai et le 18 juin, comme cela le sera encore le 25 août prochain, c’est veiller à la vigilance citoyenne du plus grand nombre notamment des jeunes générations.

La Municipalité
Le 17 juillet 2015