Contenu

Au choeur de la Cité des Marmots

Antonio Rivas et ces 450 élèves de primaire
avaient au départ peu de chance de
se rencontrer. Il fallait le projet de la Cité
des Marmots pour les réunir dans une aventure
musicale commune , le Samedi 17 mai 2014 à 18 h.

Antonio Rivas et ces 450 élèves de primaire
avaient au départ peu de chance de
se rencontrer. Il fallait le projet de la Cité
des Marmots pour les réunir dans une aventure
musicale commune , le Samedi 17 mai 2014 à 18 h.

Lui est accordéoniste virtuose et chanteur
colombien, spécialiste du style
vallenato, du nom de sa région.
Eux
ont huit à dix ans, habitent ici, à Aubervilliers
ou dans une autre ville de Plaine
Commune.

Antonio Rivas et ces 450 élèves de primaire
avaient au départ peu de chance de
se rencontrer.
Il fallait le projet de la Cité
des Marmots pour les réunir dans une aventure
musicale commune !
Après des mois
de préparation, ils seront tous sur scène le
17 mai pour chanter, ensemble, des chansons
de l’artiste, en version originale.

Peu familiers avec l’espagnol au départ, ils
ont bossé, les marmots. Appris les textes,
travaillé le chant, mais aussi découvert la
Colombie, son histoire, sa diversité.
« Chaque
année, nous menons dans les écoles
ce programme d’ouverture à une culture
éloignée via le répertoire, en langue étrangère,
d’un artiste
 », explique Sabrina Ouis,
coordinatrice du projet au sein de l’association
Villes des Musiques du Monde,
organisatrice chaque automne du festival
du même nom.
Le Malien Habib Koité et
le Malgache Rajery étaient au centre des
deux éditions précédentes de la Cité des
Marmots.

Cette fois, on nous embarquera aux confins
de l’Amérique du Sud le temps d’un spectacle
insolite, joyeux, mêlant influences
africaine, caribéenne et espagnole.

Naï Asmar
Le 7 mai 2014

la Cité des marmots
Samedi 17 mai, à 18 h (durée 1 h)
L’Embarcadère, 3 rue Firmin Gémier.
Tarif unique : 5 €
Réservations : 01.48.36.34.02