Contenu

Atch roi du ring



Les hommes de Stéphane Chaufourier ont réalisé une démonstration de force lors du Contenders 28 à l’Espace Fraternité ce samedi 9 mai.

Les hommes de Stéphane Chaufourier ont réalisé une démonstration de force lors du Contenders 28 à l’Espace Fraternité ce samedi 9 mai.

Un sourire aussi large que ses épaules le Atch… au terme de cet ultime gala de pancrace organisé à l’Espace Fraternité, Stéphane Chaufourier ne cachait pas sa joie : deux combattants présentés et deux victoires indiscutables pour conclure une saison d’anthologie.
On l’attendait au tournant des finales du Contenders 28 notre Steve Polifonte local. Régulier de la Atch Academy, le combattant jouait une sorte de va-tout face à Yanis Ghemmouri dans la catégorie des moins de 65 kilos. Si bien que dès les premiers échanges et suite à un amené au sol, Polifonte n’aura pas laissé l’opportunité de placer un joli triangle (étranglement) qui fera taper son adversaire… on n’a même eu le temps d’avoir peur !

Plus avant, c’est pour le jeune Salahdine Parnasse qu’on vibrait. Dans un combat d’encadrement – un round et un seul de 5 minutes, casques et protections de rigueur – l’albertivillarien n’a guère été inquiété par Billal Sadiki.
Vrai qu’il a toujours été devant Salahdine, remportant ainsi cette confrontation par décision unanime des juges.
Pour connaître le garçon, l’on attend cependant encore mieux, et plus, notamment en matière de kicks qu’on aimerait bien voir sortir en temps utiles…

L’on passa par ailleurs de bons moments avec de très belles confrontations dans les autres finales (mois de 60 kilos, 70, 77, 84 et moins de 93 kilos) et note que si l’on avait pu arrêter le saignement de lèvre d’Artur Matsayev, Samir Faiddine ne serait pas reparti avec la ceinture des moins de 60 kilos…

Eric Guignet
Le 12 Mai 2015